Les projets

Territoires Palestiniens, Hébron, GIRE ET Agriculture

PRESENTATION DU PROJET

Exposées au mitage des colonies environnantes et aux interdictions imposées par l’armée israélienne, les populations rurales de Cisjordanie ont un accès de plus en plus dégradé aux ressources en eau et à leurs terres. En 2009, un rapport de la Banque mondiale a fait ressortir le grand déséquilibre en faveur d'Israël dans la maîtrise de la ressource et dans l'accès à l'eau puisqu’un Israélien dispose en moyenne de 4 fois plus d'eau qu'un Palestinien.

En outre  la Cisjordanie fait d’ores et déjà face aux premiers effets des  bouleversements climatiques majeurs attendus dans le bassin méditerranéen et qui se sont manifestés par une diminution drastique de la pluviométrie au cours des dernières années.

En première ligne, les collectivités rurales palestiniennes doivent répondre aux besoins des populations  non seulement pour la fourniture d’eau potable mais aussi pour la satisfaction de l’agriculture qui reste le pilier social et économique de ces territoires. Dans un contexte de pénurie, la gestion intégrée de la ressource en eau devient une priorité.

C’est particulièrement le cas des villages de Dura et Bait Ula, situés dans le Gouvernorat d’Hébron au Sud de la Cisjordanie qui disposent de quelques sources temporaires de moins en moins abondantes et qui se tarissent dès le mois de juin au moment où les besoins deviennent les plus importants. L’utilisation de ces maigres ressources doit être donc optimisée pour permettre notamment aux villageois de pouvoir maintenir voire développer une petite agriculture irriguée et espérer améliorer leurs conditions de vie.

Le projet a ainsi pour objectif la mise en place d’une gestion intégrée de la ressource en eau et l’amélioration des conditions de vie des paysans palestiniens dans le Gouvernorat d’Hébron

SOLUTION APPORTEE

  • Accompagnement pour la mise en place d’un schéma de gestion intégrée de la ressource en eau dans les deux vallées
  • Amélioration du captage des eaux superficielles, de la ré-infiltration pour soutenir le niveau de la nappe et du stockage dans des citernes et des bassins
  • Formations à l’économie d’eau et à l’optimisation des pratiques d’irrigation et de fertirrigation
  • Mise en place de fermes pilotes et animation d’échanges entre pairs 
  • Appui à l’équipement de systèmes d’irrigation localisée 
  • Organisation des irrigants pour la gestion collective de la ressource en eau et des équipements
  • Renforcement des capacités techniques de l’UAWC par la formation et l’assistance technique du département « eau rurale »
  • Renforcement des capacités de gestion par l’appui au département administratif et financier

RESULTATS DIRECTS ATTENDUS

  • Gestion intégrée de la ressource en eau, augmentation de la récupération et de la mobilisation des eaux superficielles
  • Economie d’eau par l’optimisation de l’utilisation de l’eau en agriculture
  • Renforcement des capacités de la société civile palestinienne dans le domaine de l’eau rurale 

PARTENAIRES DU PROJET

  • Commune de Les Mées, porteur du projet, en coopération décentralisée avec les communes de Beit Ula et Dura (Gouvernorat d'Hébron)
  • Union of Agricultural Workers Committees (UAWC), ONG palestinienne
  • Syndicat Mixte d'Aménagement de la Vallée de la Durance (SMAVD)

PARTENAIRES FINANCIERS

  • Région PACA
  • Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, AERMC
  • Agence Française de Développement, AFD

Ce projet est actuellement en cours de mobilisation de fonds

DUREE : 2018 / 2020

Informations supplémentaires

  • Pays: Territoires Palestiniens
  • Localisation: Hébron
  • Experts: Gabriel Lambert
  • Domaines:
  • Budget: 650 000€